RUBIS

Le rubis est la variété rouge de la famille minérale du corindon. Sa couleur est due à la présence d’oxyde de chrome (les autres variétés de corindon sont appelées saphirs). Il a une dureté de 9 sur l’échelle de Mohs.
La valeur intrinsèque d’un rubis dépend de plusieurs caractéristiques : ses dimensions, sa couleur, sa pureté et sa taille (sa «découpe»). Tous les rubis naturels possèdent des inclusions, seuls les rubis synthétiques peuvent donner l’impression d’être parfaits. Plus ces inclusions sont rares et infimes, plus la pierre a de valeur. C’est, avec les diamants de couleur, la pierre précieuse qui peut atteindre les prix les plus hauts.
Les rubis sont extraits de mines en Afrique, en Asie, Sri Lanka et les principaux gisements se trouvent en Birmanie (90 % de la production mondiale).
Le plus grand gisement se trouvait à Mong Hsu, au nord-est de la Birmanie. Les cristaux issus de Mong Hsu sont bicolores à l’état naturel : un centre noirâtre et des parois externes d’un rouge vif. Il existe un traitement thermique(chauffe) permettant de supprimer la couleur noire du centre, laissant uniquement le rouge à la périphérie.
Le rubis tient une place particulière en Inde. Le terme de « corindon » vient du mot sanscrit « kuruvinda ». En langue sanscrite, le rubis est appelé « ratnaraj » dont la traduction serait «Roi des Pierres Précieuses».
Le rubis se distingue du spinelle, qui est parfois présent dans les mêmes formations géologiques.
Les noces de rubis symbolisent les 35 ans de mariage dans le folklore français. Cette pierre précieuse symbolise le mois de juillet.
Le rubis saura aussi bien acccompagner un caractère doux qu’un caractère fort.